INFORMATIONS SUR LES DEBLAIS DU GRAND PARIS

Chez eux aussi

Angervilliers

La Brigade Ecologique : “La terre est bleue comme une orange ! C’est très bien en poésie, mais catastrophique pour l’écologie.”

Avrainville

 

Bruyères-le-Chatel

https://www.change.org/p/conseil-r%C3%A9gional-ile-de-france-non-au-projet-de-d%C3%A9charge-en-zone-humide-%C3%A0-bruy%C3%A8res-le-ch%C3%A2tel-en-ile-de-france?fbclid=IwAR17h2fNNrylso5nHx8Gk4GCXSN8N471WCphsIWuhSTCJ8jskES8Dj26aCc

Cheptainville

 

 

Cléon – Petit Couronne

900.000 tonnes de terres excavées sur le chantier du métro du Grand Paris vont servir de remblai à Petit-Couronne. Non loin de là, à Cléon, l’utilisation de terres excavées du Grand Paris avait suscité une vive polémique, alors que celles-ci avaient un taux de sulfates supérieur aux normes autorisées lire

Fleury-Mérogis

 

Gonesse

Lardy

Dominique Bougraud affirme son opposition au projet d’Eiffage. La ville de Lardy et sa maire Dominique Bougraud en tête, se mobilisent contre un projet de création d’une installation de stockage de déchets inertes dans une ancienne carrière situé sur le territoire communal au lieu-dit Champtier de Brisset.

La pétition : https://chng.it/czdMgHGBVv

Mespuits

Saclay

Saint-Pathus

Une zone de stockage de déchets inertes qui fait polémique

Dans ce nouveau PLU, la municipalité prévoit ainsi que des zones agricoles serviront au stockage de déchets inertes, au sud-ouest de la commune, de l’autre côté de la route nationale 330.

Dans son avis, le commissaire enquêteur s’interroge : « envisager le stockage de déchets inertes sur Saint-Pathus ne va-t-il pas à l’encontre des préconisations des documents supra-communaux ? ».

Elle souligne ainsi que « le plan régional de gestion des déchets préconise un rééquilibrage est/ouest de répartition des déchets sur la région ». En effet, la Seine-et-Marne accueillant déjà de nombreux sites de stockage des déchets inertes, la Région Île-de-France a recommandé que ce soit désormais l’ouest et le sud de l’Ile-de-France qui soit choisie en priorité pour le stockage de ces déchets.

 

Ce que disent les médias

Complément d’enquête » révèle comment le chantier du Grand Paris contourne la réglementation pour stocker des terres polluées

Grand Paris Express : quand les déblais pollués du chantier sont revendus aux agriculteurs d’Ile-de-France

Plus d’articles ici

 

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.