le CAMSE rencontre le Sous-Préfet d’Etampes

Rencontre entre le Sous-préfet d’Etampes et le Collectif d’Alerte sur la Méthanisation en Sud-Essonne 16/01/2023

Réunion publique de présentation du projet d’augmentation de la production du méthaniseur d’Angerville le

SAMEDI 4 FEVRIER 2023 à 10h00

Salle polyvalente Guy BONIN

11 Avenue du Général Leclerc à Angerville


Les représentants du Collectif d’Alerte sur la Méthanisation en Sud Essonne (CAMSE) ont rencontré le Sous-Préfet d’Etampes, M SINAGOGA, pour échanger sur le projet de méthaniseur de la société METHAGASE à Angerville, avec des lagunes de digestat situées sur les communes de Guillerval, Monnerville, Estouches, Pussay et Congerville-Thionville.
Cette réunion a été l’occasion d’évoquer la question des « intrants » (matières utilisées pour nourrir le méthaniseur), des risques de non pris en considération en termes de sécurité routière notamment, sur les communes de Pussay et de Congerville-Thionville mais aussi ailleurs. Les nuisances olfactives, environnementales et paysagères ainsi que les risques pour la santé humaine dans les 16 communes concernées par les épandages de digestat étaient également au coeur des discussions.
Les représentants du CAMSE ont également souligné qu’une telle installation allait nuire à la capacité du territoire de produire localement son alimentation. Les cultures dédiées devenant des déchets pour le méthaniseur concurrenceront les cultures alimentaires.
D’autre part, le CAMSE a également souligné l’impossibilité qu’auront les agriculteurs porteurs du projet à s’autocontrôler objectivement, alors qu’ils auront une pression financière très importante pour la réalisation de ce projet pour lequel ils seront très endettés.
Le Sous-Préfet a indiqué qu’il serait « en mesure d’imposer une commission de suivi de site pour ce projet si cela s’avérait nécessaire ».
Par ailleurs le CAMSE a également indiqué que la consultation publique manquait réellement de transparence, que les contributions n’étaient pas accessibles en ligne et qu’il espérait vivement qu’un rapport sera publié et envoyé aux contributeurs suite au dépouillement de cette consultation.
Le CAMSE a par ailleurs indiqué que la démarche des porteurs de projets d’obtenir un permis de construire sur une taille de méthaniseur de 10 800 tonnes par an, avant de demander 2 ans après l’enregistrement de l’installation pour 21 000 tonnes par an, était de nature à renforcer le sentiment chez la population que ce projet se construit contre les citoyens et non avec eux.
Le Sous-Préfet a déclaré partager ce sentiment. C’est la raison pour laquelle il a proposé l’organisation d’une réunion publique à Angerville pour discuter du projet.
Le CAMSE soutient l’organisation d’une réunion publique dans la mesure où son format permettrait vraiment à la population de recevoir des informations contradictoires sur ce projet, puis de s’exprimer.
« La réunion publique sur ce projet délétère arrive bien tard alors que le méthaniseur est à moitié construit. Toutefois elle pourrait permettre à l’Etat de mieux cerner l’opposition très vive de la population à ce projet aberrant.
Nous soutenons donc l’organisation d’une telle réunion si elle est ouverte à toute la population, organisée dans une salle suffisamment grande et si les intervenants comprennent des partisans mais aussi des opposants au projet. C’est cela la démocratie territoriale ! »

Contact presse : camsecollectif@gmail.com
Timothé Masson 06 12 49 50 53

Réunion publique de présentation du projet

Ce contenu a été publié dans Communiqués. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.