Assemblée Générale et Réunion Publique 8 Juin 2016

APRES 14 ANS DE LUTTE LA « MEGA DECHARGE »*
A SAINT-ESCOBILLE VA-T-ELLE ETRE EVITEE ?

NOUS SOMMES TOUS CONCERNES

Rendez-vous le MERCREDI 8 JUIN 2016

Actuellement la Cour Administrative d’Appel de Versailles nous a informés :
« Il n’y a plus à statuer sur les conclusions à fin d’annulation de l’arrêté contesté du 13 mars 2009, cet arrêté étant à ce jour devenu caduc en l’absence de renouvellement du projet d’intérêt général et de sa non prise en compte dans le document d’urbanisme de la commune de Saint-Escobille ».
Nous en saurons davantage lors de l’audience du jeudi 2 juin 2016 et vous le transmettrons le 8 juin.

Cependant, même si le projet en cours depuis 2002 ne peut plus être réalisé, la situation n’est pas définitivement réglée. Si un autre projet voit le jour les nuisances suivront :

  • L’eau potable menacée : installation située au-dessus de la nappe phréatique de Beauce qui s’étend sur 9000 km2 de la Seine à la Loire ;
  • L’alimentation en danger : installation située au milieu des productions agricoles fournissant les grandes marques de produits (huiles, farines, céréales, sucre, cresson, légumes…) que nous consommons chaque jour ;
  • Les routes surchargées et dangereuses aux heures de travail et de transports scolaires, par l’augmentation des poids lourds (environ une centaine de plus par jour) sillonnant les routes sur plus de 50 km autour de Saint-Escobille (91) dans les départements alentours (Essonne, Yvelines, Seine et Marne, Loiret, Eure et Loir). Sans oublier sur leurs passages les envols, les « jus », les odeurs des déchets transportés ;
  • Pour les riverains, pollution supplémentaire de l’air par émission des gaz de la décharge entraînant des atteintes graves à votre santé et celle de vos enfants. Odeurs permanentes insoutenables. Incendies fréquents rendant l’atmosphère irrespirable. Dévalorisation de vos patrimoines fonciers ;
  • Pour les agriculteurs perte de valeur des productions agricoles et de leur exploitation.

Notre objectif, empêcher l’implantation d’installations polluantes. Si nous ne luttons pas contre ce genre de projet nous assisterons à un flagrant retour en arrière dans le traitement des déchets.

Ensemble continuons de défendre la réduction des déchets : Eco conceptionEco fabrication  –  Réemploi  –  Réutilisation  –  Tri  –  Recyclage  –  Valorisation
Tout ceci en phase avec la protection de notre santé et de notre environnement.
Il faut préserver ce qu’il reste de matières premières.
Ces actions sont sources d’emplois pour nous et nos enfants.
* CSDU : Centre de Stockage de Déchets Ultimes

Prouvons à nos adversaires que le temps n’amoindrit pas l’action de l’ADSE
Mobilisons-nous et assistons à la
Réunion d’information ouverte à tous à la salle polyvalente de Mérobert
(assemblée générale et retours d’expériences de personnes habitant près d’une « décharge »*)
Mercredi 8 Juin 2016 à 20h30

Nous soutenir :

  • Adhésion à partir de 2 euros ;
  • Courriers de soutien (élus, associations, collectivités…) ;
  • Contribution par documents, idées ;
  • Dons d’objets et de livres mis en vente au profit de l’ADSE…

Compte-rendu de l’Assemblée Générale de 2015